Durban

Visite et histoire de Durban

Un castelnau modeste du XIIème siècle.

      Les castelnaux sont des villages fortifiés subordonnés à un château, apparus au Moyen-âge. Ainsi certains ont totalement disparu et, dans d’autres ne subsistent que des ruines du château. Ou de la motte castrale qui le supportait comme ici à Durban.

Ceux-ci s’organisent en fonction des logiques sécuritaires et militaires. C’est pourquoi, ils occupent toujours des sites stratégiques naturels: tête d’éperon, crête, versant de coteau… Ainsi c’est la raison pour laquelle il n’y a pas de plan-type ; chaque castelnau a une organisation propre guidée par la typographie des lieux.

Les vestiges d’une courtine (rempart reliant deux tours) sont encore visibles. En effet, la valeur militaire de cet édifice est incontestable.

Durban dans la région

      Le village autrefois fortifié de Durban, a été l’une des 4 châtelleries de l’Astarac. Dont relevaient 28 fiefs, ainsi que le siège d’un archiprêtré qui s’étendait sur 9 cures. Toutefois, en novembre 1244 que la veuve de Centulle, Comte d’Astarac et son fils aîné placent leur comté sous la suzeraineté de Raymond VII, Comte de Toulouse. Celui-ci se fera remettre les clefs de 5 places principales d’Astarac: Castelnau Barbarens, Masseube, Durban, Moncassin et Simone. Le castelnau a reçu une charte de coutumes et de privilèges en 1303. Ainsi le village a compté jusqu’à 12 églises.

Carte des sites et monuments d’Occitanie:
Découvrez d’autres sites remarquables de la région sur notre site:
Reportages dans le Gers

Author: Edmond